DE L’ANNONCIATION AU DEBUT DE SON MINISTERE

L’annonciation à Marie mère de Jésus

L’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille, une vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie.

L’ange entra chez elle et dit : ” Je te salue, Comblée-de-grâce, le Seigneur est avec toi. “. A cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation.

L’ange lui dit alors : ” Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus.
Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ;
il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. “

Marie dit à l’ange : “ Comment cela va-t-il se faire, puisque je suis vierge ? “L’ange lui répondit : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, et il sera appelé Fils de Dieu.

Et voici qu’Élisabeth, ta cousine, a conçu, elle aussi, un fils dans sa vieillesse et elle en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait : “la femme stérile”.
Car rien n’est impossible à Dieu. »

Marie dit alors : ” Voici la servante du Seigneur ; que tout se passe pour moi selon ta parole. “ Alors l’ange la quitta.

La date de la naissance de Jésus

La Bible ne nous offre qu’assez peu de solutions pour répondre à cette question: les Evangiles ne nous donnent en effet aucune date précise.

il est communément admis que Jésus est un Juif galiléen dont la famille est originaire de Nazareth.

Il n’y a pas même la moindre référence à la saison à laquelle cette naissance aurait eu lieu. Certains croient déceler un indice dans l’Evangile selon Saint Luc où celui-ci mentionne le fait que des bergers passent la nuit dans leurs champs près de Bethleem pour garder leurs troupeaux quand ils apprennent la naissance de Jésus.

Selon Matthieu, Jésus naquit à Bethléem, en Judée, durant le règne d’Hérode

  

Il est mort en l’an 4 avant Jésus Christ. Jésus est donc né plus de 4 ans avant notre ère.

Comment cela se fait-il? Cela vient d’une erreur d’un moine du VIe siècle, Denys le Petit, qui avait fixé le début de l’ère chrétienne en l’an 754 de la fondation de Rome alors qu’Hérode le Grand, on le sait, est mort en l’an 750 de la fondation de Rome.

Jésus revient d’Égypte après la mort d’Hérode le Grand, donc après l’an 4 avant notre ère.

Hérode Archélaos, fils aîné d’Hérode le Grand, gouvernait la Judée, la Samarie et l’Idumée de 4 av J.-C. à 6 après Jésus Christ.

A cause de sa violence (comme celle de son père) il fut déposé et exilé par Auguste cette année-là

C’est ainsi que la Judée passa sous l’influence directe de Rome

L’Évangile de Luc nous rapporte que Zacharie, sacrificateur de la classe d’Abia (Luc 1 :5), servait dans le temple lorsqu’une chose merveilleuse lui arriva. Un ange lui apparut pour lui annoncer que sa femme, avancée en âge, enfanterait bientôt un fils qui s’appellerait Jean (Luc 1 :7-9, 11-13).

Joseph, Marie et l’enfant revinrent d’Égypte, pour s’installer à Nazareth en Galilée à l’abri d’Archélaüs qui régnait uniquement a l’époque sur la Judée.

En ce temps-là parut un décret de César Auguste. Il demandait de recenser tous les habitants de la terre. Chacun devait aller se faire recenser dans sa ville d’origine.
Comme Joseph était de Bethléem de Juda, c’est là qu’il alla se faire inscrire et c’est là que naquit Jésus.

Ce premier recensement eut lieu pendant que Quirinus était gouverneur de Syrie

  

Il était chargé de la politique romaine au Proche Orient dès l’an 12 avant notre ère.

Comme gouverneur de la Syrie, nous le connaissons pour avoir effectué le recensement de la Palestine en l’an 6 après Jésus Christ, soit dix ans après la mort d’Hérode le Grand et donc dix ans au moins après la naissance de Jésus.

Un recensement de Quirinus, qui aurait eu lieu avant la mort d’Hérode et l’année de la naissance de Jésus, nous est inconnu.

D’après Luc, Jésus avait environ trente ans lorsqu’il commença son travail.

Denys le Petit a pris ce chiffre de façon trop stricte et il en vint à placer la naissance de Jésus quatre ans après la mort d’Hérode le Grand. Selon les calculs actuels, Jésus avait au moins trente trois ans lorsqu’il commença son ministère, si l’on place la naissance de Jésus avant la mort d’Hérode le Grand.

Mais enfin restons sur la vérité évangélique !

Bethléem, ville de David

Selon Matthieu et Luc, c’est à Bethléem en Judée que Jésus naquit. Bethléem, c’est la ville où David reçut l’onction royale et c’est dans la famille de David que devait naître le Messie.

Le Talmud de Jérusalem mentionne que le Roi-messie devait naître à Bethléem de Juda, la ville royale.

La date de la naissance de Jésus

La Bible ne nous offre qu’assez peu de solutions pour répondre à cette question: les Evangiles ne nous donnent en effet aucune date précise.

il est communément admis que Jésus est un Juif galiléen dont la famille est originaire de Nazareth.

Il n’y a pas même la moindre référence à la saison à laquelle cette naissance aurait eu lieu. Certains croient déceler un indice dans l’Evangile selon Saint Luc où celui-ci mentionne le fait que des bergers passent la nuit dans leurs champs près de Bethleem pour garder leurs troupeaux quand ils apprennent la naissance de Jésus.

Selon Matthieu, Jésus naquit à Bethléem, en Judée, durant le règne d’Hérode

  

Il est mort en l’an 4 avant Jésus Christ. Jésus est donc né plus de 4 ans avant notre ère.

Comment cela se fait-il? Cela vient d’une erreur d’un moine du VIe siècle, Denys le Petit, qui avait fixé le début de l’ère chrétienne en l’an 754 de la fondation de Rome alors qu’Hérode le Grand, on le sait, est mort en l’an 750 de la fondation de Rome.

Jésus revient d’Égypte après la mort d’Hérode le Grand, donc après l’an 4 avant notre ère.

Hérode Archélaos, fils aîné d’Hérode le Grand, gouvernait la Judée, la Samarie et l’Idumée de 4 av J.-C. à 6 après Jésus Christ.

A cause de sa violence (comme celle de son père) il fut déposé et exilé par Auguste cette année-là

C’est ainsi que la Judée passa sous l’influence directe de Rome

L’Évangile de Luc nous rapporte que Zacharie, sacrificateur de la classe d’Abia (Luc 1 :5), servait dans le temple lorsqu’une chose merveilleuse lui arriva. Un ange lui apparut pour lui annoncer que sa femme, avancée en âge, enfanterait bientôt un fils qui s’appellerait Jean (Luc 1 :7-9, 11-13).

Joseph, Marie et l’enfant revinrent d’Égypte, pour s’installer à Nazareth en Galilée à l’abri d’Archélaüs qui régnait uniquement a l’époque sur la Judée.

En ce temps-là parut un décret de César Auguste. Il demandait de recenser tous les habitants de la terre. Chacun devait aller se faire recenser dans sa ville d’origine.
Comme Joseph était de Bethléem de Juda, c’est là qu’il alla se faire inscrire et c’est là que naquit Jésus.

Ce premier recensement eut lieu pendant que Quirinus était gouverneur de Syrie

  

Il était chargé de la politique romaine au Proche Orient dès l’an 12 avant notre ère.

Comme gouverneur de la Syrie, nous le connaissons pour avoir effectué le recensement de la Palestine en l’an 6 après Jésus Christ, soit dix ans après la mort d’Hérode le Grand et donc dix ans au moins après la naissance de Jésus.

Un recensement de Quirinus, qui aurait eu lieu avant la mort d’Hérode et l’année de la naissance de Jésus, nous est inconnu.

D’après Luc, Jésus avait environ trente ans lorsqu’il commença son travail.

Denys le Petit a pris ce chiffre de façon trop stricte et il en vint à placer la naissance de Jésus quatre ans après la mort d’Hérode le Grand. Selon les calculs actuels, Jésus avait au moins trente trois ans lorsqu’il commença son ministère, si l’on place la naissance de Jésus avant la mort d’Hérode le Grand.

Mais enfin restons sur la vérité évangélique !

Bethléem, ville de David

Selon Matthieu et Luc, c’est à Bethléem en Judée que Jésus naquit. Bethléem, c’est la ville où David reçut l’onction royale et c’est dans la famille de David que devait naître le Messie.

Le Talmud de Jérusalem mentionne que le Roi-messie devait naître à Bethléem de Juda, la ville royale.

De son enfance jusqu’à son ministère

VOYEZ-VOUS l’étoile brillante que désigne l’un de ces hommes?

Elle était apparue à leur départ de Jérusalem. Ces hommes sont des astrologues venus d’Orient et qui croient que la nouvelle étoile les conduit chez quelqu’un d’important.

Quand ils étaient arrivés à Jérusalem, ils avaient demandé: “Où est l’enfant qui doit être roi des Juifs?” (“Juifs” est une autre désignation des Israélites.) “Car nous avons vu son étoile en Orient et nous sommes venus l’adorer”.

Quand le roi Hérode de Jérusalem apprit la nouvelle, il fut très troublé. Il ne voulait pas d’un roi qui pût prendre sa place. Il convoqua donc les prêtres en chef et leur demanda où devait naître le roi promis. À Bethlehem’, lui dirent-ils.

Là-dessus, Hérode fit appeler les astrologues et leur dit: ‘Allez là-bas et dès que vous aurez découvert l’enfant, venez me le faire savoir. J’irai l’adorer moi aussi.’ En réalité, il voulait le faire mourir.

Les astrologues se mirent en route. Et voici que l’étoile les précéda jusqu’à Bethléem. Elle s’arrêta au-dessus de la maison où était l’enfant.

Ils entrèrent dans la maison et virent Marie et Jésus.

À leur arrivée auprès de l’enfant jésus, ils demandent : « Où est celui qui est né roi des Juifs ? Nous avons vu son étoile quand nous étions dans l’Est et nous sommes venus nous incliner devant lui.

Puis, ils lui donnent de l’or, de l’oliban et de la Myrrhe. Alors qu’ils sont sur le point de retourner voir Hérode, Dieu leur ordonne dans un rêve de ne pas le faire. Ils rentrent donc chez eux par un autre chemin.

Ces rois mages et astrologues s’appelaient : Balthazar, Gaspard et Melchior.

En apprenant que les astrologues étaient partis, Hérode devint furieux. Il envoya tuer à Bethléem tous les garçons âgés de deux ans ou moins.

Mais Joseph, divinement averti dans un rêve, était parti avec l’enfant et sa mère pour se réfugier en Égypte.

Plus tard, quand Hérode fut mort, Joseph regagna la terre d’Israël et vint habiter à Nazareth avec Marie et Jésus. C’est là que grandit Jésus.

il passera toute sa jeunesse a Nazareth et au village de Capharnaüm qui apparaît dans les évangiles comme le centre de sa mission, voire la bourgade de Chorazeïn à laquelle Jésus semble particulièrement attaché.

L’image vous montre un jeune garçon qui parle à des enseignants du temple de Jérusalem. Ceux-ci sont remplis d’étonnement. Le jeune garçon est Jésus. Il a douze ans.

Ces hommes sont surpris que Jésus sache tant de choses sur Dieu et sur la Bible. Mais pourquoi ses parents ne sont-ils pas avec lui ? Que s’est-il passé?

Joseph se rendait chaque année avec Marie et son enfant à Jérusalem pour la fête de la Pâque.

Le trajet de Nazareth à Jérusalem était fort long, La plupart des gens voyageaient à pied. On mettait trois jours pour aller de Nazareth à Jérusalem.

Lorsqu’ils firent halte à la fin de la journée, en allant vers Nazareth ils ne l’avaient pas encore aperçu. Ne le trouvant nulle part, ils retournèrent le chercher à Jérusalem.

Ils découvrirent Jésus au temple, parmi les enseignants, qu’il écoutait et interrogeait. Tous étaient stupéfaits de son intelligence. Mais sa mère lui dit: “Pourquoi nous as-tu fait cela? Ton père et moi, nous étions très inquiets à ton sujet.”

‘Pourquoi me cherchiez-vous?’ leur répondit Jésus. ‘Ne saviez-vous pas que je dois être dans la maison de mon Père?’

Le jeune Jésus aimait se trouver là où il pouvait apprendre des choses sur Dieu. À Nazareth, il assistait chaque semaine aux réunions du culte. Comme il était toujours très attentif, il faisait de grands progrès dans la connaissance de la Bible.

Que peut on raconter sur la vie de jésus de son jeune âge jusqu’à ses 30 ans : Pas grand chose mais l’on sait selon la tradition juive qu’un enfant apprenait le métier de son père et l’apprenait lui même à sa descendance :

Jésus jeune enfant ou adolescent apprenait le métier de Joseph son père, telle était la coutume et il l’aida dans ses travaux a Sephoris nouvelle ville construite près du lac de Tibériade

LES PRINCIPALES VILLES EN TERRE SAINTE A L’EPOQUE DE JESUS

Jésus de Nazareth quitte le foyer familial vers trente ans afin de mener sa vie publique à travers la terre d’Israël.

BETHLEEM

Bethléem est le lieu de naissance du Christ selon la tradition.

Située au cœur de Bethléem, la basilique de la Nativité, érigée au IVe siècle sur le lieu de naissance de Jésus, est un lieu de pèlerinage pour les chrétiens.

La grotte, qui se trouve en dessous de la basilique, se présente sous la forme d’une crypte rectangulaire dallée de marbre.

L’édifice, actuellement administré par trois Églises (orthodoxe, catholique et arménienne), a subi de nombreux travaux et transformations au cours des siècles.

Bethléem, qui tient une place importante dans la Bible, ville de David fait une première apparition dans la Genèse sous le nom d’Ephrat, lieu où meurt Rachel, femme du patriarche Jacob, petit-fils d’Abraham.

Le tombeau de Rachel, en bordure de la ville, est le troisième lieu saint du judaïsme, après le mont du Temple à Jérusalem (situé au même endroit que l’esplanade des Mosquées (temple) , un des hauts lieux du judaïsme et de l’islam est le tombeau des Patriarches, à Hébron.

NAZARETH

Nazareth a été occupé dès le 2e millénaire avant notre ère.

Mais à l’époque de Jésus, Nazareth n’était encore qu’un modeste village.

D’ailleurs, il n’est mentionné nulle part dans l’Ancien Testament, et n’apparaît que dans les évangiles.

Du sommet de la colline qui surplombe le village on distingue à l’ouest le mont Carmel et à l’est le mont Thabor. La mer Méditerranée se situe à 48 kilomètres, et le lac Tibériade (ou mer de Galilée, lieu de la pêche miraculeuse et de la tempête apaisée) à 24 kilomètres.

Comme la plupart des habitants de la Palestine à cette époque, les nazaréens évoluaient entre la place du marché et une rue bordée d’échoppes (où les artisans fabriquaient et vendaient leur production), et les champs avec les vignobles autour du village. Le forgeron et le charpentier étaient placés côte à côte ou face à face.

(ci-contre) JESUS A LA SYNAGOGUE DE NAZARETH

 

 

 

NAZARETH

Nazareth a été occupé dès le 2e millénaire avant notre ère.

Mais à l’époque de Jésus, Nazareth n’était encore qu’un modeste village.

D’ailleurs, il n’est mentionné nulle part dans l’Ancien Testament, et n’apparaît que dans les évangiles.

Du sommet de la colline qui surplombe le village on distingue à l’ouest le mont Carmel et à l’est le mont Thabor. La mer Méditerranée se situe à 48 kilomètres, et le lac Tibériade (ou mer de Galilée, lieu de la pêche miraculeuse et de la tempête apaisée) à 24 kilomètres.

Comme la plupart des habitants de la Palestine à cette époque, les nazaréens évoluaient entre la place du marché et une rue bordée d’échoppes (où les artisans fabriquaient et vendaient leur production), et les champs avec les vignobles autour du village. Le forgeron et le charpentier étaient placés côte à côte ou face à face.

(ci-contre) JESUS A LA SYNAGOGUE DE NAZARETH

 

 

 

JERUSALEM LA CELESTE

Jérusalem de l’époque de Jésus et celle de l’Église primitive, les limites de la portion Nord de Jérusalem se sont un peu modifiées.

La ville englobe alors l’Ophel, l’esplanade du temple, la colline Sud-Ouest, la colline Nord-Ouest et presque toute la colline Nord-Est.

Par rapport au plan ci dessous ceci inclut tout le pourtour orangé, bleu et rose avec la descente vers l’esplanade à partir à peu près de la porte d’Hérode vers la forteresse Antonia. La seule partie exclue serait la portion nord-est de la colline Nord-Est où se trouve le grand rectangle qui représente une citerne.

AUTOUR DU LAC DE TIBERIADE

Le lac a une grande importance pour les chrétiens. C’est sur ses rives dont les collines boisées et les petites plaines fertiles abritaient de nombreux villages de pêcheurs et d’agriculteurs que de nombreux épisodes de la vie de Jésus, rapportés dans les Évangiles, ont eu lieu

(La tempête apaisée (Lc 8, 12,25), la pêche miraculeuse (Lc 5, 4-6), la dernière apparition aux disciples alors qu’il était ressuscité (Jn 21, 1s)).

Le lac est un lieu de pèlerinage chrétien :

AUTOUR DU LAC DE TIBERIADE

Le lac a une grande importance pour les chrétiens. C’est sur ses rives dont les collines boisées et les petites plaines fertiles abritaient de nombreux villages de pêcheurs et d’agriculteurs que de nombreux épisodes de la vie de Jésus, rapportés dans les Évangiles, ont eu lieu

(La tempête apaisée (Lc 8, 12,25), la pêche miraculeuse (Lc 5, 4-6), la dernière apparition aux disciples alors qu’il était ressuscité (Jn 21, 1s)).

Le lac est un lieu de pèlerinage chrétien :

CAPHARNAUM

A Capharnaüm vivaient l’apôtre Simon Pierre, son frère André ainsi que Jacques et Jean, les fils de Zébédée, qui étaient tous pêcheurs.

Au VIIIème siècle, Capharnaüm est détruit par un séisme.

La ville disparaît complètement après les croisades et tombe dans l’oubli.

En 1894, la Custodie franciscaine de Terre Sainte parvient à acquérir une bonne partie de l’antique Capharnaüm. Au cours des XIXème et XXème siècles, les Franciscains y réalisent plusieurs campagnes de fouilles archéologiques, au cours desquelles ils font des découvertes exceptionnelles, parmi lesquelles la maison de Pierre, vénérée dès le Ier siècle et convertie en église à l’époque byzantine ainsi qu’une synagogue monumentale du Vème siècle, construite sur les ruines de la synagogue dans laquelle Jésus avait enseigné.

Ces découvertes ont permis de révéler de nombreux détails de la vie quotidienne de cette petite ville au temps de jésus.

Le site mis en lumière constitue un livre ouvert pour nombre de visiteurs et de pèlerins qui viennent y faire une expérience personnelle de la ville de Jésus, de sa vie et son exemple. Capharnaüm est aujourd’hui l’une des perles de la Terre Sainte, un lieu visité par des millions de pèlerins venus de tous les continents.

Un lieu capable de célébrer simultanément culture, histoire et religion.

CHORAZEIN

Chorazeïn était une petite ville de la Galilée du temps de Jésus. Maudite par Jésus (Mt 11:23 et Lc 10:13) elle n’existe plus. Sa localisation archéologique est incertaine.

Chorazeïn, avec Bethsaïde et Capharnaüm sont trois villes (ou gros villages) mentionnées dans le même paragraphe de malédictions prononcées par Jésus dans les évangiles de Matthieu.

En raison de la malédiction de Jésus, quelques auteurs médiévaux affirmaient que l’Antéchrist naîtrait à Chorazeïn.

Jésus semble en effet particulièrement attaché à Capharnaüm et Chorazeïn, où il accomplit de nombreux miracles, mais, déçu car elles ne sont pas converties à sa prédication, il les maudit.

 

 

 

CHORAZEIN

Chorazeïn était une petite ville de la Galilée du temps de Jésus. Maudite par Jésus (Mt 11:23 et Lc 10:13) elle n’existe plus. Sa localisation archéologique est incertaine.

Chorazeïn, avec Bethsaïde et Capharnaüm sont trois villes (ou gros villages) mentionnées dans le même paragraphe de malédictions prononcées par Jésus dans les évangiles de Matthieu.

En raison de la malédiction de Jésus, quelques auteurs médiévaux affirmaient que l’Antéchrist naîtrait à Chorazeïn.

Jésus semble en effet particulièrement attaché à Capharnaüm et Chorazeïn, où il accomplit de nombreux miracles, mais, déçu car elles ne sont pas converties à sa prédication, il les maudit.

BETHSAIDA

la multiplication de nourriture pour les 5000 eut vraisemblablement lieu sur la Plaine de Bethsaïda.

Marc 6 :30 nous dit que le miracle se passa dans un « lieu désert » et le verset 30 dit que les gens s’assirent sur « l’herbe verte. » Suite à cela, Jésus envoya ses disciples « vers Bethsaïda. » Faisant près de 8 kilomètres carrés (5 miles carrés), la Plaine de Bethsaïda est spacieuse et entrecoupée de rivières, d’aqueducs et de canaux d’irrigation.

On y trouve de nombreuses collines plates sur lesquelles pouvaient s’assoir de grandes foules.

 

 

 

 

NAPLOUSE (SICHEM)

Le Naplouse d’aujourd’hui porte avec elle une histoire millénaire: première ville cananéenne, elle est ensuite devenue la ville de la tribu israélite de Manassé, qui lui donna le nom de Sichem.

Ce fut également la première capitale du royaume d’Israël.

Dans la tradition chrétienne, ce lieu nous rappelle le passage de l’Evangile, qui raconte la rencontre de Jésus avec la Samaritaine au puits de Jacob, où nous lisons que Jésus-Christ s’était rendu « dans une ville de Samarie, appelée Sychar, près du champ que Jacob avait donné à son fils Joseph.

NAPLOUSE (SICHEM)

Le Naplouse d’aujourd’hui porte avec elle une histoire millénaire: première ville cananéenne, elle est ensuite devenue la ville de la tribu israélite de Manassé, qui lui donna le nom de Sichem.

Ce fut également la première capitale du royaume d’Israël.

Dans la tradition chrétienne, ce lieu nous rappelle le passage de l’Evangile, qui raconte la rencontre de Jésus avec la Samaritaine au puits de Jacob, où nous lisons que Jésus-Christ s’était rendu « dans une ville de Samarie, appelée Sychar, près du champ que Jacob avait donné à son fils Joseph.

CESAREE DE PHILIPPE

Apparemment connu sous le nom de Baal Hermon et Baal Gad dans l’Ancien Testament, ce site fut plus tard nommé Panias d’après le dieu grec Pan adoré à cet endroit.

Aucun écrit n’indique que Jésus entra à l’intérieur, cependant c’est dans les environs de la ville qu’ont lieu la reconnaissance de Pierre envers Jésus en tant que Messie et la transfiguration (Matt 16:13), connue alors sous le nom de Césarée de Philippe.

 

 

 

 

JERICHO

Le livre de Josué relate la prise de Jéricho. Josué envoya d’abord des espions à Jéricho qui découvrirent que la ville avait peur d’Israël et de son dieu.

Sept prêtres hébreux sonnant sept chofars (trompettes en corne de bélier) et l’Arche d’alliance défilèrent autour de l’enceinte de la ville pendant six jours et le septième jour après leur arrivée, les hébreux poussèrent un grand cri et les murailles de Jéricho s’effondrèrent par la volonté de l’Eternel.

Dans le Nouveau Testament, Jésus-Christ guérit deux aveugles aux portes de Jéricho (Matthieu, 20). Une fois dans la ville, il y fait une surprenante rencontre avec Zachée (Luc 19).

C’est sur la route de Jérusalem à Jéricho que Luc situe la “Parabole du bon Samaritain”.

 

 

 

JERICHO

Le livre de Josué relate la prise de Jéricho. Josué envoya d’abord des espions à Jéricho qui découvrirent que la ville avait peur d’Israël et de son dieu.

Sept prêtres hébreux sonnant sept chofars (trompettes en corne de bélier) et l’Arche d’alliance défilèrent autour de l’enceinte de la ville pendant six jours et le septième jour après leur arrivée, les hébreux poussèrent un grand cri et les murailles de Jéricho s’effondrèrent par la volonté de l’Eternel.

Dans le Nouveau Testament, Jésus-Christ guérit deux aveugles aux portes de Jéricho (Matthieu, 20). Une fois dans la ville, il y fait une surprenante rencontre avec Zachée (Luc 19).

C’est sur la route de Jérusalem à Jéricho que Luc situe la “Parabole du bon Samaritain”.

 

 

 

BETHANIE

Béthanie est le village de Judée où les amis de Jésus, Marthe, Marie et Lazare possédaient une de leurs résidences.

Selon l’évangile attribué à Jean, il était situé à « quinze stades » de Jérusalem (Jn 11:18) il semble être l’endroit où Jésus aimait se retirer lorsqu’il souhaitait s’éloigner des évènements de Jérusalem.

C’est à Béthanie qu’est situé l’événement symbolique appelé la résurrection de Lazare et que Simon le Lépreux reçut Jésus chez lui.

Il ne faut pas confondre ce lieu avec celui appelé Béthanie-au-delà-du-Jourdain où Jésus et Jean le Baptiste se rencontrent pour la première fois selon l’évangile attribué à Jean.

pelerinsdeloceanindien-surlespasdejesus.com c/o Pelerins de l’ile Maurice  Xpert Travel & Tours Ltd
Royal Road, A2 Le Hochet Terre Rouge – Mauritius
Tel : (230) 2493846 /57536303 - Email : info@pelerinsdelilemaurice.comxpert.travel100@yahoo.com